Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

Place Gérald-Godin — 2 commentaires

  1. Le mur en briques rouges de la place arbore fièrement un poème de Gérald Godin, “Tango de Montréal”, écrit en 1983 à Sarzènes. Ce poème, gravé pour l’éternité, résonne comme une ode à la diversité et à la vitalité de Montréal. À travers ses vers, Gérald Godin capture l’essence d’une ville cosmopolite et accueillante, pleine de vie et d’émotion. Il décrit le métro de Montréal à sept heures et demie du matin, rempli d’immigrants qui insufflent une nouvelle énergie au cœur usé de la ville.

  2. La première station de métro que j’ai fréquenté c’était celle du Mont-Royal dans l’année de son ouverture en 1966. Ce moyen de transport a permis de se déplacer à une vitesse supérieure à celle du bus et ça a changé notre mode de vie c’est sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>