Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

Mes souvenirs du Patro 3/6 — 13 commentaires

  1. Merci Pierre pour ce récit palpitant que tu as osé raconté franchement sans tenter d’embellir les faits, c’est tout à non honneur!

  2. La mémoire: des souvenirs en conserve.
    Pierre Formidable texte digne des grands scopitones.
    Sur la photo le sculpteur André Fournelle et le cinéaste Jean Gagné, qui aussi se souvient de ta fougue et ton dynamisme, bravo à ta plume qui frétille sur ce papier qui nous réjouit.
    J.G.

  3. Toujours aussi agréable à lire les aventures d’un grand sportif, je ne te connaissais pas aussi bon comédien, un p’tit vite en plus, falsifier un baptistaire et feindre une blessure au jeu, tu m’as bien fait rire avec ça.
    J’ai très hâte de lire la suite de tes aventures, elles sont toujours agréables à lire.
    A très bientôt pour la suite, Bisou xxx

  4. Vraiment très excitant comme lecture !
    Je me croyais devant l’écran à regarder cette partie si bien décrite par Pierre,comme à l’époque d’un commentateur sportif, très vivant, dont j’ai malheureusement oublié le nom.
    J’étais curieuse de savoir si le nom de Crazy Glue existait déjà à cette époque ?
    Ma recherche m’a conduite à ce lien très intéressant:
    https://www.loctite-consommateur.fr/fr/comment-reparer/super-glue-tout-ce-que-vous-devez-savoir.html
    Merci de nous offrir cet espace de partage qui ne saurait être remplacé par d’uniques photos encore en noir et blanc.
    Au plaisir de poursuivre la lecture de ces vibrants témoignages.
    Louise

    • Merci beaucoup de votre commentaire.
      Le commentateur sportif auquel vous faites référence me semble être soit Michel Normandin ou encore René Lecavalier.
      Je crois bien que la Crazy Glue existait déjà, mais je ne suis pas sûr à 100%. De toutes façons, l’effet reste le même. LOL !

  5. Très bon texte Pierre,
    Moi et probablement Coco aussi avons eu les oreilles gelées en gardant les buts au Patro. Par contre, je ne jouais pas au basket car je n’aimais pas et je n’aime pas plus aujourd’hui.
    Merci encore de nous faire voyager dans le temps !

  6. « Tenee weene bikini »
    Mon cher Pierre je n’étais pas au Québec dans ces moments là; mais ton souvenir vivace sur cette chanson américiane des années 60 me rappelle celle que notre célèbre Dalida avait reprise dans une adaptation française sous le titre bizarre de « Itsi bitsi ouini, tout petit, petit bikini« .
    Je me souviens très bien que cette chanson entrainante tournait en boucle sur toute les radios françaises et animait l’ambiance de nos fêtes foraines.

  7. Quel bon texte !
    J’ai lu avec beaucoup de plaisir ce récit des beaux souvenirs composés par ces voyages sportifs et découvertes de Scopitone au Madrid.
    Bravo et merci de partager ces souvenirs avec autant d’enthousiasme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>