Bannière de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

Commentaire

Revue musicale des années 40 — 6 commentaires

  1. J’ai surtout connu cette grand-mère déjà âgée, porteuse d’une prothèse pour malentendants et d’un sac pour stomie, confinée à sa cuisine. Elle nous fabriquait de merveilleux petits gâteaux qui ne s’appelaient pas encore cupcake, cuits au four à bois, d’une densité presque croquante. Un Jour de l’An des années 1950, un cousin ado en a bouffé quelques dizaines à lui seul…

    C’est très inattendu et réconfortant de découvrir qu’elle avait aussi une zone sensible. J’ai retrouvé certains des airs qu’elle aimait sur une chaîne de musique en continu. C’est d’une esthétique hyper vintage, plutôt une curiosité pour nos oreilles actuelles, un charmant voyage musical dans le temps.

  2. Si vous ne connaissez pas ces chansons qui étaient toutes très populaires ou encore si vous avez envie de les réécouter, elles sont toutes disponibles sur YouTube sauf Quand on déjeune à deux de Guy Berry. Pour la bohémienne aux grands yeux noirs, on a la version de Tino Rossi (plutôt que Jean Lalonde) Bonne audition. Merci pour ces souvenirs partagés.

  3. Bohémienne aux yeux noirs, mon parrain chantait cette chanson si souvent. Beau souvenir. Les chansons du début du siècle dernier, étaient douces à mes oreilles.

  4. …Rosa aimait la musique …
    Je présume que parmi sa descendance nous allons retrouver quelques mélomanes, ayant l’oreille musicale aujourd’hui, cela peut sauter parfois une ou deux générations..

    • J’ai oublié son frère Patrick, 9 ans plus jeune qui apprit à jouer du piano à l’oreille. C’est à dire qu’il avait un beau talent; l’oreille musicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>